UN MOIS UN PORTRAIT - Malala


Malala Yousufzi, plus connue sous le nom de Malala, est une des figures les plus emblématiques du militantisme féminin mondial. Jeune pakistanaise de 21 ans aujourd'hui, elle s'est opposée aux talibans (rien que ça) qui ont tenté d'interdire la scolarisation aux jeunes filles du pays. 

Véritable symbole de lutte pour l'éducation des filles, dans le Pakistan et dans le monde, cette nana a reçu pas moins de 5 prix pour récompenser ses prises de position (plutôt dangereuses pour le coup) alors même que sa région du Nord-Ouest du Pakistan était l'objet d'une lutte violente entre les talibans et l'armée. 

Ses prises de position ont eu tellement d'effet qu'en 2012, soit à l'âge de 15 ans, on tente de l'assassiner; c'est ce triste événement qui entraîne la grande médiatisation de Malala Yousufzi, la jeune pakistanaise de 15 ans qui fait trembler les talibans au point d'être victime d'une tentative d'assassinat. Vous vous rendez compte ? 15 ans... (Qu'est-ce que je faisais moi à 15 ans déjà ? Ah oui, je collectionnais encore les Diddl's)

En 2014, elle obtient le prix Nobel de la Paix, ce qui fait d'elle la plus jeune lauréate de l'histoire de ce prix (sans parler du fait qu'elle ait raflé le Prix national pour la paix du Pakistan, ou encore le Prix des Droits de l'Homme des Nations unies...). 

Déjà à 11 ans, la jeune prodige se faisait connaître sur la BBC en témoignant dans un blog intitulé Journal d'une étudiante pakistanaise; le temps d'un témoignage, elle devient Gul Makai et fait part des violences des talibans qui, après s'être emparés de la vallée de Swat où elle vit en 2007, incendient purement et simplement toutes les écoles pour filles. Bien entendu, les opposants sont assassinés sur le champ. C'est suite à cet acte immonde que Malala décide d'agir, de témoigner, de condamner, et parvient à faire revenir l'éducation pour les jeunes filles pakistanaises grâce à l'appui du gouvernement pakistanais qui l'aide à reconstruire des écoles. 

Pourquoi je vous parle de ça ? 

Parce qu'une jeune fille de 21 ans, au fin fond du Pakistan, a fait la différence; parce qu'à ses 11 ans, elle faisait déjà trembler des terroristes adultes; parce qu'à ses 16 ans, des jeunes filles de son âge lui disaient merci pour avoir fait revenir l'éducation dans leur vie; parce qu'aujourd'hui, cette jeune Malala fait partie des 100 personnes les plus influentes du monde et a rencontré les plus grands, dont l'ex président américain Barack Obama et la reine Elisabeth II. 

Parce que le pouvoir de l'éducation est un grand pouvoir, et que c'est ce pouvoir qui effraie tant les extrémistes et les manipulateurs; parce qu'une femme éduquée est puissante et effrayante. Ne vous arrêtez jamais d'apprendre, ne vous arrêtez jamais de vous améliorer, et n'ayez jamais peur de faire la différence. Vous en êtes autant capables que Malala.

Quand je lis des histoires comme celle de Malala je me sens forte, je me sens inspirée, je me sens importante en tant que femme et je crois énormément à l'importance de donner une éducation digne de ce nom. Voilà pourquoi j'ai vraiment tenu à vous partager cette histoire, encore plus si vous êtes une femme et que vous avez grandi avec l'idée que vous n'aviez pas de pouvoir. Cette histoire prouve à quel point vous en avez. 


Posts les plus consultés de ce blog

LE BESOIN DE RECONNAISSANCE

LE SENTIMENT DE LIBERTÉ

MON CORPS M'APPARTIENT, AMINA SBOUI